Combustion à lit fluidisé

Stationnaire / circulante / à deux niveaux avec gazéification

Solution sur mesure, haute flexibilité des combustibles alimentés, avec les propriétés les plus variées, comme p.ex. teneur en cendres, humidité et composants volatiles, pouvoir calorifique et teneur en produits toxiques variables. L'usage de combustibles solides, liquides, boueux, pâteux ou gazeux fait de la combustion à lit fluidisé une installation multiple et mixte:

  • Combustion simultanée de différentes substances
  • Haut rendement énergétique par une transition optimum de combustible et chaleur
  • Combustion homogène
  • Formation réduite de gaz toxiques (CO, NOx)
  • Observation d'émissions d'oxydes d'azote très réduites car température de combustion relativement basse sans pointes
  • Pas d'éléments mobiles dans la zone de combustion
  • Distribution d'air très équilibrée sur tout le lit fluidisé, avec effet de formation comparativement réduite d'émissions durant la combustion
  • Les températures de combustion et les émissions NOx y associées restent sur un niveau relativement bas
  • System de combustion compact, robuste et entretien réduit
  • Combustion économique, efficiente et particulièrement écologique

En contraste avec une combustion sur grille, les combustibles susmentionnés peuvent être mélangés sans problèmes. La récupération thermique ou l'élimination de substances problématiques, p.ex. combustibles très humides, avec une haute teneur en soufre, avec une densité réduite etc. signifie un grand avantage.

Évolution spéciale de la technologie

Le combustible est utilisé dans un gazéificateur avec lit fluidisé stationnaire et poussé hydrauliquement à travers un canal dans la chambre de gazéification. La chambre de gazéification est munie de plaques céramiques et de surfaces de chauffe revêtues. L'effectivité de la surface de chauffe, l'index d'air et la température du lit sont réglables. Cendres chaudes du lit peuvent être reconduite du second niveau du système à lit fluidisé dans l'étage du gazéificateur.

Le gaz généré au premier niveau / niveau du gazéificateur est purifié avec du coke et converti en électricité dans un moteur/turbine à gaz. La chaleur perdue du moteur/turbine à gaz est utilisée pour le réchauffage régénératif du circuit d'eau/vapeur et partiellement pour le réchauffage de l'air. Le niveau du gazéificateur peut fonctionner à un index d'air, une température et une puissance variables. Au second niveau la post-combustion du gaz excédant a lieu. La chaleur est utilisée pour la génération de vapeur et convertie en électricité dans la turbine.

Le processus à deux niveaux résulte les avantages suivants:

  • Robuste comportement de fonctionnement
  • Large gamme de combustibles
  • Gaz de processus avec haut pouvoir calorifique
  • Constante qualité de gaz
  • Rendement électrique de l'installation > 40%
  • Petites surfaces de chauffe par coefficients de transition de chaleur plus élevés
  • Besoin moindre d'instruments de mesure et de contrôle pour le réglage de la puissance de combustion

Avec cette technologie on obtient le but d'un haut rendement électrique à un prix accessible et une augmentation substantielle de la rentabilité de ce type d'installation.