Extracteur de scories

L'évacuation des cendres se fait d'une part au-dessous de la grille où toutefois il ne faut s'attendre qu'à de faibles quantités en raison de l'excellente imperméabilité des barreaux de grille et qui passent par les fentes d'air. La décharge des scories se fait avec un poussoir extracteur.

Décharge libre de poussière et inodore

Du fait du long séjour des scories dans la section sèche de l'unité d'évacuation des cendres, on peut garantir que les scories sont transportées presque en sèche conditions au moyen d'un convoyeur de caoutchouc raccordé à celle-ci vers l'unité de recueil des cendres.

L'unité d'évacuation des cendres à poussoir est munie de plaques d'usure et de revêtement échangeables ainsi que des listons d'usure sur le piston de décharge. La commande se fait par le groupe hydraulique de la grille de combustion. L'unité d'évacuation des cendres à poussoir est remplie jusqu'à la paroi de clôture frontale avec de l'eau, ce qui garantit un isolement d'air contre le four, et ainsi on obtient une décharge libre de poussière et odeurs des scories de grille complètement extinctés.

Les scories brûlées chaudes de la grille sont déchargées de la grille de post-combustion dans le bain d'eau de l'unité d'évacuation des cendres à poussoir. Dans le bain d'eau l'extinction complète des scories rémanentes de la grille a lieu. Le piston de décharge pousse les scories de la grille au-dessous de la paroi de clôture vers le bord de décharge des scories.

Déchargées en état humide et non mouillé

Tous les systèmes d'évacuation des cendres qui utilisent de l'eau disposent dans le point plus bas d'un dispositif d'évacuation. Au moyen de celui-ci on peut décharger l'eau des cendres dans les conduits de drainage et les recueillir dans un réservoir collectif du client.

La configuration de réalisation susdite se base sur des expériences univoques avec des installations existantes où on a utilisé pour l'évacuation des scories souvent des chaînes ou des convoyeurs segmentés ce qui causait des problèmes considérables. Naturellement on peut utiliser aussi un convoyeur à plaques, mais cela entraîne des désavantages qu'il faut discuter pour chaque cas.